An Updated University-Wide Academic Plan

Aux membres de la communauté universitaire / Boozhoo / Aanii / Kwe kwe,

Ces deux dernières années, le revenu total en subventions de recherche par membre du corps professoral à temps plein a augmenté de 45 %. Après une baisse de 1 010 inscriptions au premier cycle sur le campus de Sudbury entre 2006 et 2008, nous avons atteint le record général de 9 246 étudiants à temps plein et à temps partiel en 2010, tout en augmentant la note moyenne d’entrée en 2009 et en 2010. Les inscriptions d’étudiants étrangers ont augmenté de 53 %. Notre taux de persévérance augmente. Notre taux d’emploi après l’obtention du diplôme continue de figurer parmi les meilleurs de la province. La Laurentienne est l’université canadienne qui a effectué le plus grand saut dans le classement des universités publié par le Maclean’s cette année. Le magazine a mentionné que la Laurentienne fait partie des trois universités « à surveiller ».

Pour améliorer encore plus le succès de notre université, nous devons continuer à établir un climat organisationnel positif qui incite fortement l’engagement du corps professoral et du personnel. Nous avons aussi besoin d’une solide planification qui renforce notre accent et notre alignement internes.

En mai 2010, le vice-recteur aux études a demandé aux facultés et à la bibliothèque de dresser leurs propres plans d’enseignement qui servent les quatre objectifs clés de l’Université, en se basant sur quatre déclarations « d’intention » où l’Université a de solides atouts au niveau de l’enseignement (édification des collectivités en bonne santé, propreté de l’eau, aujourd’hui et toujours, développement des ressources en vue d’un monde en évolution, éducation centrée sur l’avenir).

Je suis heureux de signaler que les facultés et la bibliothèque ont accompli cette tâche importante. Étant maintenant en place, ces plans serviront de guide aux doyens et à la bibliothécaire en chef en ce qui concerne les activités à entreprendre dans le domaine de l’enseignement, les budgets, les programmes et services de soutien aux étudiants et les besoins d’apprentissage au sein de leurs unités respectives.

L’étape suivante était que le COPA dresse un plan d’enseignement institutionnel à présenter à l’assemblée du Sénat du 8 février. Je suis heureux d’indiquer que, pour la première fois en 10 ans, le Sénat a approuvé une mise à jour du Plan d’enseignement de l’Université. Le COPA a préparé ce document en tenant compte des plans des facultés et de la bibliothèque et des commentaires et suggestions du Comité des programmes en français (CPF). Le COPA et le CPF ont approuvé le Plan d’enseignement proposé.

En matière d’enseignement, plusieurs grands axes prioritaires ont vu le jour : appui aux programmes en français et mandat bilingue de l’Université Laurentienne, programmes d’études pour les Autochtones, interdisciplinarité et excellence universitaire. Le Plan d’enseignement de quatre pages de l’Université éclairera l’établissement du budget de fonctionnement de 2011‑2012 ainsi que le Plan stratégique de 2012‑2017.

Je tiens à remercier la centaine d’étudiants, de professeurs et d’employés qui ont assisté à la rencontre publique dans le Salon des gouverneurs le 19 janvier. Dans mon prochain blogue, j’aborderai les questions les plus communes que j’ai reçues ces dernières semaines au sujet du budget de fonctionnement de 2011‑2012.

Comme d’habitude, je suis heureux de recevoir vos commentaires et vos questions touchant les sujets abordés dans mes blogues ou tout autre sujet qui vous préoccupe. Mon adresse électronique est dominicgiroux@laurentienne.ca

Vous pouvez aussi vous joindre aux quelque 1 500 personnes qui me suivent sur Twitter et Facebook.

Merci / Thank you / Miigwech.

Engaged Students, Faculty and Staff

Aux membres de la communauté universitaire / Boozhoo / Aanii / Kwe kwe,

L’Université Laurentienne possède tous les atouts nécessaires pour faire un jour partie des 100 meilleurs employeurs du Canada, tout comme le Collège Georgian, le Collège George Brown, le Kwantlen University College, l’Université de Toronto, l’Université McGill et l’Université Simon Fraser l’ont été au cours de la dernière décennie.

Dans notre secteur, nous sommes évalués en fonction de nombreux indicateurs, mais nous n’avons encore aucune donnée sur le corps professoral et du personnel dans les domaines où notre organisme excelle et ceux où nous pourrions faire des progrès. Nous avons besoin de renseignements mesurables pour guider notre plan d’action. Il est essentiel de déterminer les activités prioritaires pour provoquer le changement le plus important et le plus positif et de nous concentrer sur celles-ci.

Pour ce faire, nous inviterons le corps professoral et le personnel à participer à un sondage confidentiel en ligne au mois de mai. Les résultats seront publiés en septembre, et nous ferons passer à nouveau le questionnaire tous les deux ans afin de mesurer les progrès au fil du temps. Les résultats du sondage éclaireront les objectifs de rendement de 2001‑2010 de l’équipe de direction et d’autres cadres, mais surtout des conversations authentiques dans les unités.

Je désire remercier les 150 membres du corps professoral et du personnel qui ont participé à l’une des deux rencontres publiques « Exprimez-vous en 2001 : Vers l’excellence organisationnelle » qui ont eu lieu les 3 et 4 février dans l’auditorium Fraser. Nous avons reçu des questions et commentaires excellents et constructifs sur les prochaines étapes de l’initiative dont il est question ci-dessus.

Les associations et syndicats de professeurs et d’employés ont été invités à se joindre à un comité consultatif qui s’est déjà réuni deux fois pour examiner et réviser le processus proposé et prendre connaissance des meilleures offres reçues afin de sélectionner le consultant externe qui recueillera les données confidentiellement et remettra un rapport à la communauté universitaire. Au cours des prochaines semaines, ce comité consultatif passera le questionnaire en revue et offrira des conseils sur les moyens d’optimiser le succès de cette initiative.

Même si la participation à la consultation est facultative, vos idées feront une différence. Nous devons devenir le changement que nous voulons voir.

Nous avons déjà de bonnes bases, y compris un très solide dossier en ce qui concerne le recrutement et la rétention des talents. Nous avons du personnel brillant et créatif. Nous avons un corps professoral ingénieux. Nous avons des chefs de file engagés qui se soucient de l’Université. Nous devons canaliser et concentrer nos énergies.

Si vous avez des questions ou commentaires sur cette initiative, n’hésitez pas à communiquer avec Anne‑Marie Mawhiney à ammawhiney@laurentian.ca, ou au poste 3221. Nous établissons actuellement un lien intranet afin que tous les membres du personnel puissent visionner l’exposé présenté lors des rencontres publiques de la semaine dernière. Une autre séance est prévue à Barrie prochainement.

Le leadership et l’enthousiasme des étudiants de la Laurentienne ne cessent pas de m’étonner.

Au cours des deux dernières semaines, j’ai pu constater quotidiennement leur grand engagement, notamment à l’occasion de :

  • 36e tournoi annuel de hockey de SPAD organisé par les étudiants de l’École d’administration des sports (à noter que l’équipe du personnel de l’UL a remporté la victoire 3 à 2 contre l’équipe du corps professoral);
  • La première activité du tout nouveau Saudi Club sur le campus de Sudbury;
  • Le 8e bal annuel de bienfaisance au profit de Live-In for Literacy (bravo à Hannah Thompson et à Sarah Williams qui ont recueilli plus de 5 430 $ pour construire des bibliothèques scolaires en Inde).
  • Le 2e concours annuel de comptabilité « Sur la voie de la richesse », organisé par l’Association de comptabilité de l’Université Laurentienne, et auquel 36 étudiants actuels et potentiels ainsi que 20 diplômés qui sont maintenant comptables agréés ou candidats à ce titre ont participé (bravo à la diplômée Emily Blimkie, stagiaire chez Collins Barrow, et à Valorie Leonard, professeure à l’École de commerce, pour leurs efforts impressionnants);
  • Le dernier match de basket-ball à domicile pour les Lady Vees et les Voyageurs (bravo aux finissantes Katie Goggins et Lisa Furchner qui ont été à l’honneur samedi);
  • La fête du Nouvel An chinois organisé par l’Association des étudiants et savants chinois de l’Université Laurentienne;
  • Le 8e concert annuel Airbandz pour la recherche sur le cancer pour lequel les étudiants ont mobilisé 17 000 $ cette année, pour un total de 102 000 $ au cours des huit dernières années, pour la Fondation du nord de l’Ontario pour la recherche en cancérologie (quatre juges et moi avons eu la dure tâche de choisir les gagnants).

Les étudiants ont attribué des notes particulièrement élevées à la Laurentienne pour la taille de ses classes, le niveau d’interaction avec le corps professoral, la disponibilité des professeurs en dehors des cours, le sentiment de sécurité personnelle sur le campus et les installations de conditionnement physique, de sports et de loisirs. Ce qui me frappe par contre, quand je parle aux membres du corps professoral et du personnel, surtout ceux qui dépassent les attentes professionnelles en assistant à des événements comme ceux indiqués ci-dessus, est que l’énergie et le désir de faire toujours mieux sont vivifiants, ce qui les incite à s’améliorer eux aussi. Je sais que c’est la raison pour laquelle tant de professeurs et d’employés aiment leur travail à la Laurentienne… et j’en fais partie.

Comme d’habitude, je suis heureux de recevoir vos commentaires et vos questions touchant les sujets abordés dans mes blogues ou tout autre sujet qui vous préoccupe. Mon adresse électronique est dominicgiroux@laurentienne.ca

Vous pouvez aussi vous joindre aux quelque 1 500 personnes qui me suivent sur Twitter et Facebook.

Merci / Thank you / Miigwech.